Funerailles d'enfer : Critique et test DVD


Pas de mariage et un enterrement ...Tel est le programme de « Funérailles d'enfer » (aka Dim Sum Funeral), une comédie americano-canadienne dont la particularité est d'embarquer un casting quasi exclusivement asiatique. Et pour cause, il est question de réunir une famille des plus excentriques pour des funérailles traditionnelles chinoises. C'est drôle, ça sort cette semaine et c'est sur Ecranbis.com


Synopsis :

Quatre frères et sœurs doivent rentrer chez eux après le décès de leur mère, quelqu’un que tout le monde détestait et surnommait « le dragon ». Le dernier souhait de leur mère a été d’être inhumée selon la tradition chinoise : les funérailles doivent se dérouler durant sept jours. Ce clan très américanisé accepte la tache à contrecœur et pendant la semaine qui s’en suit, ils réapprennent à se connaître et doivent concilier leurs propres problèmes avec ceux de la famille.


Critique :

Pour son deuxième long métrage, la réalisatrice Anna Chi joue la carte de la comédie.  Dim Sum Funeral nous arrive en DVD sous le titre  de « Funérailles d'enfer ». Le pitch est pour le moins prometteur et niveau casting on trouve même quelques têtes connues. Ling Baï, actrice chinoise déjà vu dans Taxi 3, Hyper Tension 2 ou encore le sous estimé Capitaine Sky et le monde de demain. Mais aussi la sœur de Francis Ford Coppola, inoubliable femme de Sylvester Stallone dans la série des Rock , madame   Tamia « Adrianne !» Shire en personne. Sans oublier Russel Wong (La momie, Roméo doit mourir ) et Chang Tseng  (2012).




Cette joyeuse bande se retrouve durant 95 minutes, extirpée de son quotidien, pour une réunion de famille pas forcément  des plus joyeuses. Mais bien entendu ces funérailles traditionnelles chinoises vont rapidement virer à la comédie douce amère  flirtant parfois avec le trash (avec quelques autres personnages savoureux comme le moine donneur de sperme ou le pianiste loufoque).  Le tout donnant parfois à cette bobine des air de « Quatre mariages et un enterrement » à la sauce soja.


Mais au delà de la dimension comique de certaines des situations qu'elle expose, Anna Chi  semble s'attacher à une peinture sociale des familles americano-chinoises. Évoquant la perte de la culture d'origine des enfants d'expatriés ... etc... elle finit par placer son film  dans" l'entre deux", voir une certaine retenue. Funérailles d'enfer ne vire donc jamais à  la comédie pure  mais ne tombe pas pour autant dans le drame familial.



Exotiques et plutôt sympathiques, ces « Funérailles d'enfer » valent  le coup d'œil , ne serait que pour le guest de Talia Shire et quelques scènes bien envoyées. 


Test Technique:

La galette que nous avons testée délivre une image des plus honnête au format 1,78. Rien de renversant mais pas de faille non plus. On trouvera sur le disque une piste française DD5.1 au mixage très sobre ainsi que deux pistes anglaise , une 5.1 Dolby Digital et une DTS de la même facture. Notons que la présente édition embarque des sous titres français. Rien à se mettre sous la dent au niveau bonus.






- Une comédie sympathique
- Talia Shire en guest star
- Une édition correcte



- Pas de bonus