Buried : Critique et test DVD



Le petit monde du cinéma de genre est ainsi fait ! Entre superproductions hollywoodiennes et œuvrette destinées au petit écran,il arrive qu' un jeune réalisateur inconnu  débarque avec un pitch improbable tourné en 15 jours  et fait le buzz. La surprise nous vient cette fois ci d'Espagne et s'appelle Buried. Au programme un  acteur  seul face à lui même  et un récit qui s'enferme dans un cercueil  90 minutes durant. Une heure et demi éprouvante ou géniale ? Ça sort le  22 mars prochain en DVD et Bluray ,  Ecranbis.com donne son avis aujourd'hui...


Synopsis : 

Ouvrez les yeux. Vous êtes dans un espace clos, sous 1 tonne de terre irakienne avec 90 minutes d’oxygène et pour seule connexion vers l’extérieur un téléphone portable à moitié rechargé. Tel est le destin de Paul, entrepreneur Américain pris en otage et enfermé dans une boîte. Le temps file et chaque seconde qui passe le rapproche d’une morte certaine…



Critique:

Après quelques kilomètres de bobines d'enfermement cinématographique post Cube/Saw, le cinéphile déviant par nature aventureux devient méfiant. Tant de productions fauchées comme les blés ont rongé les ficelles du trip claustro , que la crainte d'un ersatz d'une des péloches précédemment citées  l'emporte souvent sur  les  curiosités  les plus  maladives. Alors ne le cachons pas, nous sommes venu à Buried avec une certaine réticence et la peur de nous tourner les pouces durant 90 minutes face à un énième film concept.  Il faut dire que l'idée de s'enfermer avec  Ryan Renolds dans un cercueil à six pieds sous terre dans une obscurité partielle  est certes originale … Mais pas forcement des plus engageantes.



Paradoxalement nous tenons là  une des raisons de sa réussite  Car en dépit d'offrir un spectacle visuellement  minimaliste ( 1 acteur, 1 un cercueil, un téléphone, un zippo et beaucoup de noir ) , la bobine de Rodrigo Cortes parvient à happer le spectateur dans sa toile scénaristique jusqu'à un twist, certes un peu téléphoné ( et c'est le cas de le dire) mais efficace. Si Buried est donc  éprouvant c'est  dans le bon sens du terme. Bref voilà comme on dit une bonne suprise. Et visiblement nous ne sommes pas les seuls à le penser puisque la presse spécialisé s'est empressé de chanter les louanges de ce petit film tourné en 17 jours avec 3 petits millions dollars.



En évitant de transformer son aventure en pétard mouillé, Rodrigo Cortes vient donc de marquer des points. Et le réalisateur espagnol  est désormais attendu au virage. Reste tout de même à  espérer que le succès inattendu de Buried ne donnera pas trop d'idées aux jeunes réalisateurs désargentés. Ceux là même qui nous abreuvent avec une effroyable  régularité  de survival du dimanche et autres « Saw like » sans saveur... Pas dit que l'effet de surprise fonctionne une deuxième fois …




Test Technique :

Comme vous vous en doutez, le concept même de « Buried » plongeant la totalité son action dans une obscurité allant de partielle à totale, il n'est pas aisé de parler des qualités techniques de l'image délivrée par le DVD que nous avons testé. Le transfert présente fatalement un fourmillement assez prononcé qui ne gène cependant pas la vision. Au niveau des pistes audio , on trouve deux pistes Dolby digital 5. (Français et anglais) aux mixages parfaitement maitrisés. Rien à redire sur ce point. Enfin le disque présente  sept  suppléments en version originale sous titrée

Les dessous d’un tournage » (env 17 mn)
Le doublage du film (env 6 mn)
Les effets 3D (env 3mn)
Les effets sonores (env 7mn)
Ryan Reynolds face au serpent (env 7 minutes)
Les mouvements de caméra (env 13 mn)
Les effets spéciaux du film (env 7 minutes )

Le tout complété par une bande annonce (disponible en français et anglais) et un chapitrage assez original ( Mais on ne vous en dira pas plus ...Surprise ! )







- Une excellente surprise
- Un petit film film gonflé et réussi




-Rien