Anatomie 2: Critique et test DVD



Aujourd'hui sur Ecranbis.com, nous allons disséquer  « Anatomie 2 ». Après l'immense succès dans les salles allemandes de son premier opus , Stefan Ruzowitzky s'est très logiquement vu confié l'écriture d'une suite qu'il finira même par réaliser. Le succès d'Anatomie ayant eu bien du mal à traverser les frontière, sa suite nous arrive en vidéo sans passer par la case « grand écran »:  Une édition Zone 2 Colombia Tristar que nous allons démembrer ensemble ;)


Synopsis :

Jo, jeune médecin, est à la recherche d’un remède pour son frère qui souffre d’une grave maladie des muscles. Il est rapidement enrôlé dans l’équipe du docteur Müller-Larousse, qui dirige un projet de recherche spectaculaire permettant d’augmenter les capacités physiques humaines grâce à l’implantation de muscles artificiels. Mais les évènements prennent une tournure terrifiante…




Critique :

Dans cet « Anatomie 2, » Ruzowitzky reprend une partie de la thématique de son 1er Opus . C'est à dire les mystérieux Anti Hyprocrates, secte secrète de médecins privilégiant la recherche et n'ayant que faire de la morale. Il tient ainsi une parfaite occasion de faire revenir le personnage de Paula, héroïne malgré elle d'Anatomie premier du nom. Cela dit, Anatomie 2 se détache très rapidement du film d'horreur et de Slasher pour tendre vers le film d'action voir le cinéma d'anticipation. Un choix des plus étonnants mais qui parvient à extirper ces quelques bobines de la simple redite à but commercial.




Si Anatomie a connu un gros succès en Allemagne, il n'en était pour autant un film parfait. Le principal reproche que l'on puisse lui faire tient sans doute à la volonté de donner au film une dimension internationale en singeant les clichés du cinéma américain. Un mal qui touchait à la même époque les quelques incursions du cinéma français dans le genre. Bref Si Anatomie avait ses bons moments et un scénario des plus sympathiques, il souffrait d'un problème de rythme évident et l'on aurait aimé que Ruzowitzky soigne autant le développement de son récit que ses séquences chocs.



Anatomie 2 va suivre malheureusement les mêmes rails en s'engourdissant de quelques éléments et passages complètement dispensables. C'est d'autant plus dommage que le reste du métrage fonctionne parfaitement. En dépit de ces loupés, la suite de Ruzowitzky tient la route et voilà bien tout le problème. Anatomie 2 est un film sympathique tout en laissant une petite impression de gâchis.



Test Technique :

La galette locative Colombia Tristar que nous avons testé délivre une image superbe au format 2.40. Un magnifique transfert à la définition pointue et aux couleurs parfaitement rendues. Le même soin a été apporté au mixage 5.1 français qui offre une dynamique appréciable. Rayon bonus, on peut trouver un making of, des scènes supplémentaires, les films annonces des deux « Anatomie » , 3 scènes de répétition et un commentaire.
Une édition riche et de qualité: Rien à redire.










- Un suite différente et inattendue
- Un film sympathique



- Aurait pu être un très bon film