Le Lac des morts vivants: La bande originale



On a beaucoup écrit, beaucoup parlé du Lac des morts vivants, pierre semi précieuse du cinéma fantasico horrifique français...On a longuement disserté sur ses anachronismes délicieux, sa paternité un temps mystérieuse, sa petite hype vidéo américaine. Mais jamais oh grand jamais l'on avait encore tenté de démêler cette pelote par le fil de sa bande originale. Un score de Daniel J.White. Regretté compositeur français, essentiellement connu pour ses collaboration avec Jesus Franco et dont la légende raconte que l'homme partagait avec le cinéaste hispanique, un goût certain pour le «emballé pesé» et le «Je te livre le machin demain matin à l'aube». 

 " jamais oh grand jamais l'on avait encore tenté de démêler la pelote du Lac des morts vivants par le fil de sa bande originale."



Le label très indépendant «The Omega Productions Records» fondé en 2015 par Lucas Giorgini, un nom connu dans le petit milieu du bis français, se lance cette rentrée dans ce qui semble être une nouvelle collection de disques baptisée avec une sobriété certaine «Horreur à la française». La bande originale du Lac des morts vivants fait donc office de première pierre avec une édition vinyle, une édition CD et enfin une sortie numérique. Le fruit d'une collaboration audacieuse  avec la prestigieuse firme française Eurociné qui vient ravir les tympans des bisseux collectionneurs, d'autant plus que les travaux d'édition, de restauration et de mastering entrepris par Julien Louvet et Lucas Giorgini permettent de découvrir la partition de Daniel J.White avec une oreille nouvelle. La bande originale alterne easy listening, composition aux accents acousmatiques, extraits de dialogues projetant immédiatement l’auditeur dans un univers parallèle bizarro kitsch, poético morbide. 


"La bande originale alterne easy listening, composition aux accents acousmatiques, extraits de dialogues projetant immédiatement l’auditeur dans un univers parallèle bizarro kitsch, poético morbide. "



Alors, il faut immédiatement préciser que ce genre d'édition résolument collector (la version CD n'a été pressé qu'à 500 exemplaires, soigneusement numérotés) s'adresse sans doute à une niche de fanatiques hardcore et de bisseux qui s'assument. D'ailleurs, le label s'est accordé les moyen de proposer un livret classieux reprenant des photos d'exploitations et une compilation d'affiche. Bref, il s'agit d'un bel objet pour cinéphile aux airs de bon placement pour nos vieux jours car la rareté volontaire de ces disques feront à coup sûr monter la côte dans les années à venir. Bref que vous soyez un fantasticophile chauvin sincère ou un vil spéculateur, il vous le faut ! 


"que vous soyez un fantasticophile chauvin sincère ou un vil spéculateur, il vous le faut ! "



La chose est à commander au plus vite sur le site : http://theomegaproductionsrecords.com/ au prix de 11€99 la version CD, 13€99 le CD plus un badge collector, 18€99 en version vinyle ou 5€99 pour les affreux ayant succombé (honte à vous) à la dématérialisation !