Bang Rajan 2 : Critique et test DVD



Avant des vacances de Noël méritées , l'Ecran bis s'est penché sur « Bang Rajan 2 » à quelques jours de sa sortie vidéo française. Au programme une grande fresque guerrière asiatique à l'esthétisme léché, du sang qui gicle et des effets numériques. Ça sort le 4 janvier en DVD et blu-ray et on en parle dès aujourd'hui !

Synospis :

1767, le royaume d’Ayutthaya est tombé sous l’emprise des militaires birmans, qui pillent tout sur leur passage : des statues de Bouddha et des prisonniers sont ramenés en Birmanie. Dans un petit village agricole appelé Bang Rajan, le chef des Yantric Warriors, Nai Man ouvre la voie à la lutte contre les envahisseurs birmans.



Critique:

Si Bang Rajan, fresque guerrière par excellence fut un succès majeur en Thaïlande, ce n'est qu'en 2010, soit dix ans après le premier opus, que Tanit Jitnukul lui donne une suite. Il faut dire qu'entre temps Bang Rajan, premier du nom  aura eu droit à une petite exploitation à l'international dans des montages courts ( 73 minutes au USA, un peu plus de 90 minutes pour la version DVD  française) histoire de coller aux attentes des spectateurs occidentaux.  Bang Rajan 2 est  lui sorti en mars 2010 sur les écrans thaïlandais et vient donc de se frayer un chemin jusqu'au spectateurs français grâce à une édition DVD et Blu-Ray., dans une version intégrale de 122 minutes.


  


Jitnukul embarque dans l'aventure une star locale issue du monde sportif, le thaïlandais Paradorn Srichaphan qui a donc troqué sa raquette de tennis contre une épée, et un budget suffisant pour offrir à cette suite à un je ne sais quoi du « 300 » de Zack Snyder . Autant le dire la photographie est léchée, les scènes de combats incroyablement chorégraphiées et la réalisation joue su tous les plans : Montage épileptique, giclées de sang numérique, cadrage sautillant … pour donner à ce cette bobine un réalisme étonnant et de permettre une immersion totale dans les batailles. Histoire d'agrémenter ces quelques séquences d'anthologie , Jitnukul s'offre quelques plans larges spectaculaires et des CGI assez convaincants (Comme la chute d'un Bouddha géant). Bref , vous l'aurez compris sur le plan de  l'esthétisme, Banj Rajan 2  n'a pas grand chose à envier aux grosses productions américaines.


Entre deux batailles sanglantes, Jitnukul revient  à un cinéma plus traditionnel  et le récit se fait plus flottant quitte à s'écarter des standards actuels  du cinéma occidental ( du rythme, du rythme et encore du rythme) . Rendons hommage à l'éditeur qui  a donc pris le risque de présenter la bobine dans son intégralité et non dans un remontage sauvage calibré pour l'export.

Bang Rajan 2,  une ambitieuse  fresque cinématographique guerrière qui ravira les fans de cinéma asiatique et devrait permettre aux autres de le découvrir.



Test technique: 


Le DVD que nous avons testé délivre un image à la hauteur de la photographie du film et au format 2.39 s'il vous plait. Au niveau audio, on trouve une piste française 5.1 et une piste française DTS au dynamisme très convaincant ainsi qu'une piste Thaï en DD5.1. Autant le dire  comme pour beaucoup de films asiatiques exploités en France, le doublage est correcte mais très en dessous de la version originale. Emylia a pensé à tout et propose donc un sous titrage français amovible permettant de visionner le film en thaï.

Enfin , on peut trouver sur la galette un making of de 24 minutes qui nous éclaire sur les conditions de réalisation du film. Un bonus plutôt intéressant .Voilà donc une édition tout à fait honorable.

     
    Une fresque guerrière à l'esthétisme somptueux 
    Des chorégraphies de combat réussies 
    Une réalisation stylée    
    Visionnage en VO sous-titrée recommandée